• YOUTUBE
  • TWITTER
  • LINKEDIN
  • PINTEREST

Virginie Clève

  • Digital Marketing Caféine
  • Experte en stratégie numérique et fondatrice de largow

J'ai démarré dans le digital alors que l'on appelait cela "l'internet", au siècle dernier, en 1999. Avant Google, et bien avant les réseaux sociaux. Autant dire que je suis une authentique dinosaure du numérique, tendance couteau suisse. L'avantage, c'est d'avoir connu tous ces réseaux à leur naissance, et d'avoir vécu toutes les strates de leur évolution. En 2006, j'ai créé mon compte Facebook, l'année suivante un compte Twitter, puis LinkedIn, Pinterest... la liste est looooongue.

A chaque fois un apprentissage spécifique, très riche, avec des usages différents, et des stratégies marketing à tester, affiner, réinventer. Tout un nouvel univers du digital absolument passionnant s'est ouvert à nous au tournant des années 2010. Et depuis en constant renouvellement.

Evolution du logo Twitter entre 2006 et aujourd'hui
Les jalons de l'évolution de Facebook

J'ai travaillé pendant de nombreuses années dans les médias. Prisma Media, Le Figaro, puis Radio France, chez qui j'ai dompté des algorithmes, amélioré des produits, découvert l'incroyable pouvoir du son, boosté les audiences et énormément échangé avec des journalistes. Cela a énormément enrichi ma vision du marketing. A cette époque, le social login émergeait, on faisait la course aux fans, on tweetait plus que de raison (15 tweets par jour c'était ma moyenne...). Et puis la #SocialFatigue est arrivée, et les réseaux visuels ont revigoré l'écosystème. La newsletter est devenue #old, on s'est rués sur Pinterest, puis sur Instagram. On a adoré liker les photos autant qu'on avait liké les chaines de photos d'enfance sur Facebook.

Et puis on a découvert les messageries instantanées et on a redécouvert en quelque sorte ICQ (ceux qui savent, savent). On a texté frénétiquement sur Messenger et WhatsApp. Et là, on a redécouvert la newsletter ♺.

Choisir, savoir renoncer, agir en stratège

L'écosystème social media est aujourd'hui tellement vaste qu'il faut faire des choix. On ne peut pas être partout, dans tous les formats (vidéo, image, son) et en même temps. Après le temps des pionniers et de l'expérimentation est venu le temps de la stratégie, de la planification, et de la définition d'une ligne éditoriale spécifique à chaque réseau.

Faut-il être sur tous les réseaux ? Non. Peut-on republier les mêmes contenus sur plusieurs plateformes ? Le plus souvent, non. Faut-il couvrir tous les formats ? Pas forcément.

Et c'est là que cela se complique, il faut développer une manière holistique d'embrasser sa stratégie réseaux sociaux. Vous ne pouvez pas en avoir une par réseau, sans coordination ou vision d'ensemble. Et vous ne pouvez pas ne pas "monter dans le train" des derniers réseaux qui font un carton chez la nouvelle génération.


quote

Innover c'est facile. La difficulté c'est de transformer une innovation en un vrai business."

Michael Dell

La révolution des stories

Timeline d'adoption du format stories par les différents réseaux sociaux.

Une tendance de fond toutefois, le format story, qui gagne à présent tous les réseaux, après avoir été inventé par Snapchat. Un format clé, pas si facile à appréhender pour les marques, et qui soulève de nombreuses questions, en particulier sur la multi distribution d'un format assez couteux à produire.

Et la suite ? Assurément, la VR. Et aussi le son dans son ensemble, et le podcast en particulier. Les réseaux sociaux comme canal de création et de distribution sonore ? J'y crois à fond !

Cette vision stratégique d'ensemble, c'est la clé de mon savoir-faire en matière de réseaux sociaux.

Virginie Clève
Virginie Clève

Digital junkie depuis 1999. Experte en stratégie digitale et conférencière
Transformation numérique, réseaux sociaux, produit, expérience client, podcast, SEO

Mon crédo : la digital Marketing Caféine